L'atelier d'Agalma

Informations

Le mot d'Agalma

En grec ancien, « To agalma » signifie «sculpture » ou encore « offrande », à condition qu'elle soit destinée à être offerte aux Dieux...Signer mon travail de ce pseudonyme, s'est imposé à moi comme une évidence. La sculpture loisir est devenue sculpture passion, avant d'être aujourd'hui un besoin vital. Cette évolution de mon rapport à l'art commence dans les années 1990.

J'ai d'abord travaillé le métal, entourage et formation obligent.L'acier oxydé des outils agricoles, des déchets métalliques récupérés ça et là, deviennent la matière première du travail de l'époque.(Aucune pièce ne subsiste de cette période).
Sculpture Jacky Nodinot - L'atelier d'Agalma

En 2006, je m'intéresse à une matière d’œuvre supplémentaire : les bois durs décomposés, (poutres, chevrons, planches rongés par le temps et les intempéries...) qui m'obligeront à changer de techniques, de méthodes, d'outils, de perception... La production de cette période met en scène le travail de la nature et celui des hommes. Les objets parfois associés sont voulus comme des traces, des vestiges pour rappeler aux humains qui ils étaient, ce qu'ils ont pu devenir et ce qu'ils deviendront encore...

Depuis 2012, grâce à la découverte d'un de mes proches, je travaille les thermoplastiques, participant à ma façon à leur recyclage.
Cette fois, le travail obtenu devient l'expression plus personnelle d'une attitude, d'une émotion, d'une intériorité.

Chaque sculpture interroge et cherche à ouvrir une brèche dans l'imaginaire de l'observateur. Si elle y parvient, un instant de vie ou un souvenir jusque là enfouis peut surgir du passé, être partagé... ou évoqué secrètement.

Agalma vous invite aux regards et aux discours avec vous-même. Bonne visite.

Agalma / J. Nodinot

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site